lundi 9 janvier 2017

La Campagne de France / Le front russe

La Campagne de France
Jean-Claude Lalumière
le dilettante, 2013



Le billet récent de MrsPepys parlait de cette Campagne de France, et j'ignorais même le nom de l'auteur; comme je voulais une lecture sympathique et amusante, le roman a vite rejoint la PAL.

Alexandre et Otto sont deux amis qui , après avoir tâté sans enthousiasme de l'enseignement, ont ouvert une agence de voyage, en fait après achat d'un bus orange. Le problème est qu'ils placent la barre très très haut culturellement parlant, alors que leur public est surtout constitué de retraités dont les centres d'intérêt sont autres. La faillite menace, ils concoctent une balade à travers la France, avec visite de maisons d'écrivains (on ne les refait pas!) pour terminer à Bergues (oui, les Ch'tis, ça fonctionne). Le petit groupe d'anciens, douze plus un chat, ne se laisse pas mener à la baguette, et la tournée vire à l'aventure.

Ecriture classique sans relâchement, laissant glisser aisément quelque ironie, péripéties permettant une critique d'à peu près tout dans notre monde actuel, un poil d'émotion, voilà justement un roman plus profond qu'il ne paraît, et donnant envie de découvrir un autre titre, gage de bon moment de lecture.

Ce sera donc

Le front russe
Jean-Claude Lalumière
le dilettante, 2010

"Enfant, je pouvais passer des heures à regarder le papier peint."
Après un tel début de roman, on pressent  l'humour au second degré, et le côté looseur du narrateur, c'est sûr.
Rêvant de voyages, il passe le concours des Affaires étrangères, pour se retrouver vite fait dans un placard, au bureau des pays en voie de création/ section Europe de l'Est et Sibérie.

Bref, l'auteur s'attaque cette fois aux travers de la vie de bureau, avec une équipe assez pitoyable, mais réussissant à nous amuser (rire un peu jaune quand même).

Une grand moment est l'échange de mails visant à débarrasser le narrateur d'un pigeon mort. Quand il évoque Kafka, c'est en vain, son interlocuteur ne comprend même pas l'allusion (ça me rappelle quand on avait à fournir une looooooongue liste de fournitures pour le bureau, à la fin on a ajouté 'et un raton laveur', et-hum- le chef a avoué ne pas comprendre. Le flop, quoi.)

"Rire avec modération à la blague du chef est un précepte à garder à l'esprit si l'on veut survivre en milieu administratif. Il faut toujours rire à la blague du chef. Mais ce rire doit cependant être modéré si l'on ne veut pas passer pour un lèche-bottes auprès de ses collègues.C'est un dosage difficile, un équilibre malaisé lorsqu'on débute mais, bien vite, on acquiert ces automatismes."

"Je vis venir la fin des vacances avec la lenteur d'un courrier transmis par la voie hiérarchique."

Ma participation au challenge Lire sous la contrainte avec un contrainte plutôt facile, ce qui explique que je n'y fais figurer que les 'nouvelles 'lectures.

28 commentaires:

  1. Deux Lalumière pour le prix d'un ! Tu as eu bien raison : son humour et son regard sur notre société sont incomparables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils étaient à la bibli, et comme le 1 m'a plu, j'ai enchaîné les lectures; merci à toi!

      Supprimer
    2. Je t'en prie ! pour une fois que j'arrive à te faire découvrir un auteur... c'est l'inverse en règle générale. :)

      Supprimer
    3. Tu comprends pourquoi ma LAL est sans fin, quasiment! Il suffit d'aller sur les blogs!

      Supprimer
  2. Autrement dit, un auteur à découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma foi, oui, bien sûr. Inutile de te dire que je ne connaissais pas avant...

      Supprimer
  3. Je garde un bon souvenir de "la campagne de France" mais pas inoubliable non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le second est peut-être plus axé sur un seul thème.

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout, encore une fois…

    RépondreSupprimer
  5. le deuxième me rappelle quelque chose mais j'avoue avoir oublié quoi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon. La vie des bureaucrates, mais pas version trop tragique.

      Supprimer
  6. je vois pas bien le lien entre les titres et les sujets ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente question! je me la suis posée. Disons que Campagne de France, puisque le groupe parcourt une partie de la campagne française, et Le front russe, c'est ainsi que se nomme ce 'placard', puisque dédié à des pays vraiment à l'est.

      Supprimer
  7. Je ne connais pas, et je suis tentée, surtout par le second.

    RépondreSupprimer
  8. Le premier me tente, pour découvrir ce romancier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela devrait se trouver aisément en bibli, j'espère.

      Supprimer
  9. Je n'ai pas du tout apprécié son humour alambiqué quand j'ai lu son premier roman, donc je passe allègrement mon tour ! (il y en a tant d'autres qui me tendent les bras...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est parfois second degré et il ne cède pas à l'écriture relâchée, mais justement ça change...
      Oui, il y a plein de lectures, ne t'en fais pas!

      Supprimer
  10. J'ai la campagne de France depuis sa sortie dans la PAL, merci pour cette piqure de rappem.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais je sens que la rencontre pourrait avoir lieu?

      Supprimer
  11. Aaaah ils me les faut aussi !! C'est comme Poulets grillés, l'appel de la lecture sympathique et amusante est parfois irrésistible ! Là je suis dans un roman vénézuélien qui m'arrache des rires hyène hilare aussi, bon, je ne l'avais pas choisi pour ça au départ, juste parce que c'était le seul roman vénézuélien à dispo, et vraiment, ça fait du bien ce genre de lecture de temps à autre.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, pour des envies de lecture sympa mais pas idiote, c'est bien. Je te donne des idées.
      Ha ha le vénézuélien, je sens qu'il ne sera pas à la bibli... Pourtant o na besoin de trucs hilarants de temps en temps.

      Supprimer
  12. Le genre de livres qui me plait, mais que je ne prends pas souvent le temps de lire.
    Merci pour cette participation à mon challenge et bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien c'est à noter pour ne pas oublier!
      Je continue le challenge mais tranquillement cette fois.

      Supprimer
  13. J'ai bien envie de découvrir son regard plein d'humour

    RépondreSupprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !